Sans issue

Au cas où quelqu’un aurait encore des doutes à mon sujet, le choix de me remettre à la course à pied précisément aujourd’hui constitue LA preuve ultime que je suis une sorte d’extra-terrestre, qui ne fait jamais rien comme tout le monde.

Lire la suite « Sans issue »

Publicités

Metromonotony

20170429_101716_hdr-l

Remake courue de la photowalk ensoleillée de samedi. Seulement, à 7h, il fait déjà jour. A moi, la circulation dense et la cohue de travailleurs grouillant sur les trottoirs.

Lire la suite « Metromonotony »

Feuilles mortes

14390765_10154137653767701_7090272030876952024_n

Tous les jours, le battement trop rapide de mon palpitant me le rappelle : si je ne me dépense pas régulièrement, mon cœur va littéralement imploser sous la somme de problèmes qui s’accumulent quotidiennement au boulot. Beaucoup d’adverbes dans la phrase précédente, place désormais aux verbes d’action ! Je profite d’une semaine où mes horaires sont fixes et permettent d’envisager une incursion dans un parc public (point trop tôt n’en faut), pour me jeter à corps perdu dans une démarche de reprise-des-bonnes-habitudes. Ça commence mal, j’ai déjà loupé le coche hier (lundi).

Lire la suite « Feuilles mortes »

Hot tension

DSC_0014

Je plaide coupable : j’ai séché la CAP durant 2 bonnes semaines. Because couchée tard et petit orteil explosé par le port serrant des collants (donc tellement gonflé que le nano-ongle a fini par se briser). Sans compter les déclenchements intempestifs à l’aube pour le taf et…une petite ampoule faite à Disneyland Paris (on ne se moque pas : 20 000 pas, ça peut faire ça).

Lire la suite « Hot tension »

Fire

Abstinence depuis 3 jours. Mardi, les deux petites ampoules localisées sous les orteils (à l’apparence inoffensive des bulles…du papier bulle) semblaient encore trop sensibles pour envisager de se lancer à bride déployée sur le bitume détrempé. Mercredi, j’ai été appelée par ma responsable à faire un remplacement…seulement deux minutes avant mon réveil runnal : la rage.

Lire la suite « Fire »

La totale

Premier tiers

DSC_2694-01

Le temps est tangent. Hésitation entre sortir à poil ou en baskets, ce matin. J’ouvre un volet : le sol est sec, ça devrait le faire. Le temps d’enfiler ma tenue et de mettre le pied dehors une averse torrentielle a déjà transformé la place pas plane en une sorte de lac. En France, chaque saison a désormais sa mousson.

Lire la suite « La totale »

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑